Les étapes du traitement

Partager
  • Etape 1 : prescription du traitement

Le médecin prescripteur donne son accord pour le passage au traitement par pompe. Il oriente son patient vers le centre initiateur le plus proche de son domicile.

  • Etape 2 : choix de la pompe et du prestataire

Le diabétologue du centre initiateur confirme l’indication du traitement, fixe les objectifs thérapeutiques, détermine le choix de la pompe et du prestataire en concertation avec le patient.

  • Etape 3 : formation technique initiale

Le patient prend contact avec le prestataire de services qui le forme à l’utilisation du matériel et lui fournit la pompe ainsi que les consommables.

  • Etape 4 : initiation au traitement et éducation thérapeutique

Une hospitalisation de quelques jours est nécessaire pour définir le débit basal et assurer une éducation thérapeutique : maniement de la pompe, conduite à tenir en cas d’hypo/hyperglycémie, calcul des bolus…

  • Etape 5 : suivi

Suivi technique par le prestataire.
Suivi médical par le médecin diabétologue libéral ou le centre initiateur.

Renouvellement : Marie-Christine, 50 ans, sous pompe depuis 3 ans : « Pour renouveler mon traitement, je n’ai rien à faire. J’appelle mon prestataire pour le renouvellement. Le prestataire envoie un courrier à mon diabétologue pour la prise en charge pour une signature du protocole pour la continuité de la pompe. Tous les 6 mois, je reçois mon infirmière pour un contrôle. J’ai même convenu avec mon prestataire de me faire livrer les consommables au bureau à la pause déjeuner ! »

Ce parcours est établi à partir de l’arrêté du 17 juillet 2006 relatif aux pompes à insuline : les étapes correspondent au minimum exigé par les textes. Il se peut que la pratique diffère, mais de manière générale, les étapes suivantes sont respectées.